Qu’est-ce qu’un piège à ours?

Un piège à ours est un schéma technique qui se produit lorsque la performance d’une action, d’un indice ou d’un autre instrument financier signale inversion d’une tendance à la hausse des prix. Un piège à taureaux dénote le contraire de ce phénomène, dans lequel se produit un faux renversement d’une tendance à la baisse des prix. Dans les deux cas, ces pièges peuvent inciter les investisseurs à prendre des décisions basées sur l’anticipation de mouvements de prix qui ne finissent pas par se produire.

Un piège à ours peut inciter un acteur du marché à s’attendre à une baisse du valeur d’un instrument financier, entraînant la réalisation d’une position courte sur l’actif. Cependant, la valeur de l’actif reste stable ou se rallie dans ce scénario et le participant est obligé de subir une perte

Comment fonctionne un piège à ours?

Un trader haussier peut vendre un actif en baisse afin de conserver ses bénéfices tout en étant baissier le trader peut tenter de vendre cet actif à découvert, avec l’intention de le racheter après que le prix a chuté à un certain niveau. Si cette tendance à la baisse ne se produit jamais ou s’inverse après une courte période, l’inversion des prix est identifiée comme un piège à ours.

Les acteurs du marché s’appuient souvent sur des modèles techniques analyser les tendances du marché et évaluer les stratégies d’investissement. Les commerçants techniques tentent d’identifier les pièges à ours et de les éviter en utilisant une variété d’outils analytiques qui incluent les retracements de Fibonacci, les oscillateurs de force relative et les indicateurs de volume. Ces outils peuvent aider les traders à comprendre et à prédire si la tendance actuelle du prix d’un titre est légitime et durable.

Points clés à retenir

  • Un piège à ours peut se produire sur tous les types de marchés, y compris les actions, les contrats à terme, les obligations et les devises.
  • Un piège à ours est souvent déclenchée par une baisse qui incite les acteurs du marché à ouvrir des ventes à découvert, qui perdent ensuite de la valeur lors d’une reprise.

Pièges à ours et vente à découvert

Un ours est un investisseur ou un trader sur les marchés financiers qui croit que le prix d’un titre est sur le point de baisser. Les ours peuvent également penser que l’orientation globale d’un marché financier pourrait être en déclin. Une stratégie d’investissement baissière tente de profiter de la baisse du prix d’un actif et une position courte est souvent exécutée pour mettre en œuvre cette stratégie.

Une position courte est une technique de trading qui emprunte des actions ou des contrats d’un actif à un courtier via un compte sur marge. L’investisseur vend ces instruments empruntés, avec l’intention de les racheter lorsque le prix baisse, enregistrant un profit de la baisse. Lorsqu’un investisseur baissier identifie à tort la baisse du prix, le risque de se faire prendre dans un piège à ours augmente.

Les vendeurs à découvert sont obligés de couvrir les positions à mesure que les prix augmentent afin de minimiser les pertes. Une augmentation ultérieure de l’activité d’achat peut déclencher une nouvelle hausse, ce qui peut continuer à alimenter la dynamique des prix. Après que les vendeurs à découvert ont acheté les instruments nécessaires pour couvrir leurs positions à découvert, l’élan à la hausse de l’actif a tendance à diminuer.

Un vendeur à découvert risque de maximiser la perte ou de déclencher un appel de marge lorsque la valeur d’un titre, d’un indice ou les autres instruments financiers continuent d’augmenter. Un investisseur peut minimiser les dommages causés par les pièges à taureaux en plaçant des stop loss lors de l’exécution des ordres de marché.