Lorsque le Canada a officiellement légalisé la marijuana récréative pour les consommateurs adultes le 17 octobre 2018, il est probable que personne ne s’attendait à ce que le processus se déroule parfaitement. En effet, en tant que premier pays du G7 à opérer ce changement réglementaire, le Canada ouvrait de nouvelles voies légales. Des rapports ont émergé immédiatement après la journée de légalisation selon laquelle de nombreux détaillants de marijuana à travers le pays étaient à court de produits. Cela a marqué ce qui était probablement le premier et certainement pas le dernier hoquet du processus de légalisation. Ci-dessous, nous explorerons certaines répercussions potentielles et inattendues de la décision du Canada de légaliser le cannabis.

Un changement dans l’utilisation des jeunes?

Individus et organisations qui se sont opposés au gouvernement canadien & # 39; La décision de légaliser le cannabis pour les adultes a souvent fait ressortir les inquiétudes concernant la consommation de marijuana chez les jeunes comme une raison d’être hésitant. Conformément à la loi sur le cannabis, la base juridique officielle du changement réglementaire, les violations de la loi par les jeunes seront traitées séparément conformément aux lois concernant spécifiquement les jeunes. Néanmoins, il est possible que, avec de nombreux autres Canadiens ayant accès à la marijuana et à d’autres produits du cannabis sur une base régulière (et légale), la consommation de cannabis parmi ceux qui n’ont pas l’âge légal puisse finir par augmenter.

Potentiel pour les grands- Échelle Impact sur la santé

Bien que les stylos vape, les produits comestibles et d’autres produits non fumigènes liés à la consommation de cannabis ont augmenté dans de nombreuses régions du monde, la méthode traditionnelle de consommation de cannabis reste celle impliquant la fumée. Pour de nombreux Canadiens concernés, la légalisation de la marijuana récréative implique une augmentation de la fumée, souvent dans les lieux publics. En réponse, diverses provinces et organisations individuelles ont présenté des motions visant à promulguer des interdictions de fumer dans les lieux publics. Il est possible qu’en légalisant la consommation de cannabis, le Canada ait pu, par inadvertance, influer sur son discours sur la santé publique au cours du processus.

Image de marque et marketing

Les analystes observant la croissance de l’industrie du cannabis légal peuvent spéculer sur l’impact de la légalisation sur le marché du cannabis lui-même. Il est possible qu’au fil du temps et que les producteurs de cannabis s’établissent, des marques et des noms particuliers puissent atteindre le sommet. Il n’est pas difficile d’imaginer un scénario dans lequel certaines marques ou souches de cannabis sont associées à des goûts de luxe chers, tandis que d’autres sont connues pour être facilement accessibles et abordables. Il suffit de se tourner vers un monde quelque peu analogue pour le confirmer: l’alcool. Les produits alcoolisés, de la bière et du vin aux alcools forts, ont connu une intense stratification de ce type, la marque et le marketing jouant un rôle crucial dans la définition de l’industrie et des différentes entreprises & # 39; niveaux de réussite.

Variétés de cannabis disponibles

Avant la légalisation, il n’y avait pas de réglementation concernant les types de variétés de cannabis vendues sur le marché illégal. Étant donné que le gouvernement canadien est fortement impliqué dans l’entreposage des produits du cannabis et la distribution de ces produits aux détaillants autorisés et via les boutiques en ligne, il est possible que les variétés de cannabis disponibles pour le consommateur changent. Cependant, ce qui n’est pas clair, c’est exactement comment cela pourrait se produire. D’une part, on peut imaginer que le gouvernement limite le nombre de souches qu’il transmet des producteurs aux détaillants, réduisant ainsi la variété à laquelle les consommateurs individuels ont accès. En revanche, le développement d’une industrie réglementée pourrait inciter les cultivateurs de cannabis à développer de nouvelles variétés, améliorant ainsi la variété des produits disponibles sur le marché.

Le cannabis légal au Canada demeure très récent. Il est difficile d’évaluer exactement comment l’industrie va croître et changer au fil du temps, même pour les experts dans le domaine. Il est probable que certains gagnants et perdants émergeront avec le temps, et qu’il y aura également des changements dans le paysage national du cannabis dont la Loi sur le cannabis n’a pas tenu compte.