Qu’est-ce qu’un point de coupure?

Le point de coupure est le point auquel un investisseur décide si un titre particulier vaut la peine d’être acheté. Le point de coupure est très subjectif et sera basé sur les caractéristiques personnelles de l’investisseur individuel. Quelques exemples de caractéristiques personnelles qui peuvent déterminer le point de coupure incluent le taux de rendement requis de l’investisseur et son niveau d’aversion au risque.

Points clés à retenir

  • Un point de coupure est un point subjectif auquel un investisseur décide si un titre vaut la peine d’être acheté.
  • Les points de coupure varient considérablement d’un investisseur à l’autre et peuvent dépendre de l’investisseur niveau d’aversion au risque ou taux de rendement souhaité.
  • En définissant un seuil point, un investisseur peut protéger ses gains ou limiter ses pertes si le prix d’un titre baisse.
  • L’établissement d’un ordre stop-loss est un moyen courant pour les investisseurs d’établir un point de coupure lorsqu’ils investissent dans des actions.

Und Comprendre un point de coupure

Parce que les points de coupure sont largement subjectives, elles varieront considérablement selon les investisseurs. Par exemple, si un investisseur a un taux de rendement requis inférieur, il paiera probablement plus pour le même titre qu’une personne ayant un taux de rendement requis plus élevé. Cela se traduit par un seuil plus élevé pour le premier investisseur.

Un point de coupure peut être également considéré comme une bonne «règle de base» lors de l’examen de titres particuliers, car il peut aider l’investisseur à prendre des décisions d’investissement plus cohérentes. Comprendre et fixer leurs seuils personnels lors de l’achat de titres peut aider les investisseurs à protéger leurs bénéfices ou à limiter leurs pertes si le prix du titre baisse.

Points de coupure et ordres de stop-loss

Les points de coupure sont souvent appliqués par un investisseur en utilisant un ordre stop loss. À moins qu’un trader ou un investisseur n’ait une discipline extraordinaire, l’utilisation d’un stop-loss est le moyen le plus simple d’agir sur un point de coupure strict. Un investisseur place un ordre stop loss sur une transaction avant de la conclure. Si l’action baisse au-delà de ce point de coupure, un ordre de stop-loss demande au courtier de l’investisseur de vendre immédiatement. En utilisant un stop-loss, un investisseur peut limiter ses pertes et être plus discipliné dans sa méthodologie de trading.

Si un investisseur continue de détenir un titre en baisse sans mettre en place un stop-loss pour faire respecter le point de coupure, la valeur pourrait continuer à baisser et la douleur pourrait être sévère pour cet investisseur.

Alors que les investisseurs utilisent généralement des stop-loss pour protéger une position longue, ils peuvent également les utiliser pour protéger une position courte au cas où le titre serait acheté s’il négocie au-dessus d’un prix défini.

Types d’ordres stop-loss

Le percen tage qu’un investisseur définit comme son stop-loss est son point de coupure effectif. Il existe plusieurs types d’ordres stop-loss. Un stop-loss standard est défini comme un pourcentage inférieur au prix payé pour le stock. Par exemple, un investisseur peut acheter une action et placer un stop-loss à 15% en dessous du prix d’achat. Si le cours de l’action baisse de 15%, le stop-loss se déclenchera et le titre se vendra comme un ordre de marché.

Un stop loss suiveur, en revanche, est établi par rapport à la veille & Cours de clôture. Le stop suiveur peut être exprimé en pourcentage du cours actuel de l’action. Parce que les stops suiveurs s’ajustent automatiquement au prix du marché actuel d’une action, ils fournissent à l’investisseur un moyen de bloquer les gains ou de limiter une perte.

Considérations particulières

Les experts en investissement suggèrent de fixer un pourcentage de stop loss de 15% à 20%. Une valeur moindre entraînerait la vente d’un stock sur des trempettes temporaires. Si vous négociez sur des actions plus petites et plus volatiles, un stop loss devrait être fixé entre 30% et 40%.

Certains commerçants définiront deux stop-loss de fuite. Si l’action atteint le pourcentage de stop-loss le plus bas, cela pourrait être un avertissement, et un stop-loss pourrait peut-être être réglé pour vendre la moitié d’une position. Au plus haut pourcentage de stop-loss, une telle stratégie liquiderait la position entière.