Une option est un contrat qui fixe un prix et un délai pour la vente ou l’achat d’un actif financier. Il tire sa valeur de la performance d’un titre sous-jacent. Supposons que Peggy pense que les actions de XYZ Corporation sont sous-évaluées à 50 $. Elle achète une option d’achat de Mike. Ils s’entendent sur un prix d’exercice de 55 $, donnant à Peggy le droit d’acheter des actions XYZ à 55 $ à la date d’exercice dans trois mois. Si XYZ s’élève à, disons, 60 $ avant la date d’exercice, Peggy exercera son option et achètera les actions de Mike à 55 $. Ensuite, Peggy peut vendre ses actions sur le marché à 60 $. Si XYZ était resté en dessous de 55 $, Peggy n’aurait pas exercé son option. Mike conserverait la prime – ce que Peggy a payé pour acheter l’option d’achat. Si Peggy achète une option de vente, elle acquiert le droit de vendre le titre à une date ultérieure à un prix d’exercice. Supposons qu’elle et Mike s’entendent sur un prix d’exercice de 45 $. Si le prix baisse, disons à 40 $, Peggy peut acheter des actions XYZ sur le marché à 40 $ et les vendre à Mike à 45 $. Si XYZ était resté au-dessus de 45 $, Peggy n’aurait pas exercé son option. Si Peggy possède des actions de XYZ et s’attend à ce qu’elles déclinent, elle peut se couvrir en achetant un put sur XYZ et en fixant un prix de vente minimum.