Qu'est-ce qu'un bon rendement annuel pour un fonds commun de placement?

Qu'est-ce qu'un bon rendement annuel pour un fonds commun de placement?

14/01/2020 Non Par Pauline

La rentabilité d’un fonds commun de placement est un jugement relatif basé sur les objectifs d’investissement de l’investisseur individuel et les conditions économiques et de marché globales. De plus, les fonds communs de placement sont censés être évalués par rapport à un indice de référence tel qu’un large indice ou un autre critère de valeur – donc si le S&P 500 chute de 3% en un an et qu’un fonds commun de placement à grande capitalisation ne tombe que de 2,5%, il peut être considéré un « bon » retour, relativement parlant. Ici, nous décortiquons comment évaluer les rendements des fonds communs de placement sur une base annuelle et annualisée.

Points clés à retenir

  • Les investisseurs veulent souvent savoir s’ils obtiennent ou non un bon retour sur leurs fonds communs de placement.
  • Les rendements des fonds communs de placement peuvent être mesurés soit sur une base annuelle au cours d’une seule année, soit annualisés lorsque plusieurs années de rendements sont prises en compte.
  • Le rendement des fonds doit toujours être évalué en fonction de son indice de référence et de sa stratégie d’investissement. Un fonds à petite capitalisation ne doit donc pas être évalué par rapport au S&P 500 qui est un indice à grande capitalisation.

Retours sur fonds communs de placement

La plupart des fonds communs de placement sont destinés aux investisseurs à long terme et recherchent une croissance relativement régulière et cohérente avec moins de volatilité que le marché en tant que entier. Historiquement, les fonds communs de placement ont tendance à sous-performer par rapport à la moyenne du marché pendant les marchés haussiers, mais ils surpassent la moyenne du marché pendant les marchés baissiers. Les investisseurs à long terme ont généralement une tolérance au risque plus faible et sont généralement plus soucieux de minimiser le risque dans leurs investissements dans des fonds communs de placement qu’ils ne le sont en maximisant les gains.

Pour un fonds commun de placement , un «bon» rendement est largement défini par les attentes de l’investisseur individuel et le niveau de rendement souhaité. La plupart des investisseurs sont susceptibles d’être satisfaits par un rendement qui reflète à peu près le rendement moyen du marché global, et un nombre qui atteint ou dépasse cet objectif constituerait un bon rendement annuel. Cependant, les investisseurs à la recherche de rendements plus élevés seraient déçus par ce niveau de retour sur investissement.

Les conditions économiques et la performance du marché sont également des considérations importantes déterminer un bon retour sur investissement. Par exemple, en cas de marché baissier sévère au cours de l’année, les actions chutant en moyenne de 10 à 15%, un investisseur de fonds ayant réalisé un bénéfice de 3% pour l’année pourrait considérer comme un excellent rendement. Dans des conditions de marché différentes et plus positives, l’investisseur ne serait pas satisfait de ce même niveau de rendement.

Pour obtenir une image claire de le rendement d’un fonds commun de placement au fil du temps, les investisseurs doivent comprendre la différence entre le rendement annuel et le rendement annualisé. Le rendement annuel est défini comme la variation en pourcentage d’un investissement sur une période d’un an. Le rendement annualisé est le pourcentage de variation d’un investissement mesuré sur des périodes plus courtes ou plus longues qu’un an, mais indiqué comme un taux de rendement annuel.

Retour annuel

Calcul du rendement annuel d’un une entreprise ou un autre investissement permet aux investisseurs d’analyser les performances sur une année donnée de l’investissement. Le calcul du rendement annuel est utilisé plus fréquemment chez les investisseurs car il est relativement simple à calculer par rapport au rendement annualisé. Pour calculer le rendement annuel, déterminez d’abord le prix initial de l’investissement au début de la période de détention et le prix de l’investissement à la fin de la période d’un an. Le prix initial est soustrait du prix final pour déterminer la variation du prix de l’investissement au fil du temps.

Cette variation de prix est ensuite divisée par le prix initial de l’investissement. Par exemple, un investissement dont le cours de l’action est de 50 $ le 1er janvier et qui passe à 75 $ au 31 décembre de la même année a un changement de prix de 25 $. Ce montant divisé par le prix initial de 50 $ se traduit par une augmentation de 0,5 ou 50% pour l’année. Bien que le rendement annuel fournisse aux investisseurs la variation totale du cours sur une période d’un an, le calcul ne prend pas en compte la volatilité du cours de l’action sur l’horizon temporel.

Rapport annualisé

En revanche, le rendement annualisé est utilisé de diverses manières pour évaluer la performance au fil du temps. Pour calculer le taux de rendement annualisé, déterminez d’abord le rendement total. Il s’agit du même calcul que le rapport annuel, qui est le suivant:

Retour total = ( prix d’investissement final prix d’investissement initial ) prix d’investissement initial text {Total return}= frac { left ( text {prix d’investissement final} – text {prix d’investissement initial} right)} { text { prix d’investissement initial}}

Retour total= prix d’investissement initial ( prix d’investissement final prix d’investissement initial )

mais est basé sur la durée totale de détention des investissements, qu’elle soit plus courte ou plus longue qu’un an.

rapport annualisé = ( 1 + T R ) 1 N 1 où: T R = le rendement total begin {aligné} & text {retour annualisé}= gauche (1 + TR droite) ^ frac {1} {N} – 1 \ & textbf {où:} \ & TR= text {le rendement total} \ & N= texte {le nombre d’années} end {aligné}

annualisé revenir= ( 1 + T R ) N 1 1 où: T R = le rendement total

La variable N représente le nombre de périodes mesurées, et l’exposant 1 représente l’unité d’une année mesurée. Par exemple, une entreprise avec un prix initial de 1 000 $ et un prix final de 2 500 $ sur une période de sept ans aurait un rendement total de 150% (2 500 – 1 000/1 000). Le rendement annualisé équivaut à 14%, 7 étant substitué à la variable N:

( 1 + 1 . 5 ) 1 sept 1 = 0 1 4 gauche (1 + 1,5 droite) ^ frac {1} {7} – 1=0,14

( 1 + 1 . 5 ) sept 1 1= 0 . 1 4

The Bottom Line

Avant d’investir dans un fonds commun de placement, les investisseurs doivent comprendre leurs objectifs individuels pour l’investissement sur leur horizon temporel spécifié. Si un investisseur connaît son rendement attendu, il peut mesurer la performance de l’OPC sur des périodes spécifiques et déterminer si la performance de l’investissement atteint ou non ses objectifs.