Qu’est-ce qu’un investisseur institutionnel domestique qualifié? (QDII)

Un investisseur institutionnel domestique qualifié ou QDII est un investisseur institutionnel qui a satisfait à certaines qualifications pour investir dans des titres à l’extérieur de son pays d’origine.

Les programmes QDII populaires proviennent de la République populaire de Chine, où le principal organisme de réglementation, la China Securities Regulatory Commission, accorde parfois une avenue limitée pour les institutions des investisseurs tels que des banques, des fonds et des sociétés d’investissement pour investir dans des titres étrangers.

Une initiative d’investissement à l’étranger similaire en Chine est la Qualified Domestic Limited Partnership (QLDP).

Comprendre l’investisseur institutionnel domestique qualifié (QDII)

Les programmes QDII sont utiles dans les endroits où les marchés des capitaux ne sont pas encore pleinement ouverts à tous les investisseurs ors. En 2018, les régulateurs ont commencé à effectuer plusieurs mises à jour de ces programmes. Par exemple, le quota QDII d’une institution aura un plafond de 8% des actifs du fonds. De plus, si une institution a utilisé moins de 70% de son allocation actuelle, elle ne pourra pas demander un nouveau quota.

En avril 2018, l’Administration d’État chinoise des changes (SAFE) a déclaré qu’elle envisageait de nouvelles réformes de son programme QDII après sa reprise économique. Notamment, 24 entreprises ont reçu de nouveaux quotas QDII de 8,33 milliards de dollars. Du groupe de 24,12 sont des investisseurs QDII existants, et les autres sont nouvellement qualifiés.

La gestion d’actifs les entreprises ont reçu la majorité des nouvelles émissions de quotas. Les compagnies d’assurance ont reçu 1,99 milliard de dollars, les sociétés de valeurs mobilières 420 millions de dollars et les sociétés de fiducie ont reçu le reste.

Bank of America (BofA) Merrill Lynch pense que davantage de quotas seront accordés.

Institutionnel domestique qualifié L’investisseur et le krach boursier chinois de 2015

Les nouveaux quotas QDII sont en pause depuis le krach boursier de 2015 en Chine, qui a entraîné d’importantes sorties de capitaux. Comme indiqué ci-dessus, SAFE n’a commencé que récemment à revoir la délivrance de quotas.

Plusieurs facteurs ont contribué au ralentissement du marché il y a plusieurs années, notamment les prêts à marge excessive accordés par les maisons de courtage chinoises. Cela a alimenté une montée massive du marché. Une hausse subséquente des appels de marge sur les positions empruntées a entraîné une spirale descendante de vente et une volatilité accrue.

Après deux ans, la Chine a recommencé à accorder des licences à environ douze douzaines de gestionnaires d’actifs mondiaux dans le cadre du programme QLDP (similaire à QDII). Ces gestionnaires étrangers ont été autorisés à lever des fonds en Chine pour des investissements à l’étranger pendant une période de six mois. Les entreprises comprenaient JPMorgan Chase, Standard Life Aberdeen, la Financière Manuvie, Allianz, BNP Paribas, AXA et Robeco et Mirae Asset. La motion a signalé la vigueur de l’économie chinoise et a ouvert la voie à la renaissance de QDII.